Soirée publique

Le pays des fourrures

par Dominique Simmoneau et Pascal Hémon (52 ')

Maison des Associations, 46 ter rue Ste Catherine, 45000 Orléans
Deux projections : 19h00  et 20h30
Entrée : 3 €, gratuite pour les adhérents


20180216 affiche dsimmoneau
Au départ, il y a ce roman de Jules Verne, Le Pays des Fourrures : en 1859 des officiers de la Compagnie de la Baie d'Hudson sont missionnés pour aller fonder une factorerie sur les rives de l'océan glacial arctique à l'extrême Nord du Canada.


Près de 150 ans après ce Voyage Extraordinaire, le roman devient aventure vécue. Tels les héros de Jules Verne, deux skieurs traversent la taïga et la toundra arctique, seuls, en totale autonomie pendant 35 jours. Une troisième aventurière s'immerge au « pays des fourrures » en quête de la vérité historique et géographique du roman.

Jules Verne, entouré de ses cartes et documents, emmène le spectateur suivre les tribulations arctiques de ses héros, incarnées par l'aventure moderne des trois explorateurs au cœur d'un territoire exigeant, authentique, envoûtant.



Voir la bande annonce
http://www.diagonale-groenland.asso.fr/

 

Notre film intitulé « A la rencontre des hommes >> résume bien notre voyage au Bénin. Hors des sentiers battus nous visitons des villages qui ont su garder toute leur authenticité, c'est là que nous croisons des guérisseurs traditionnels, appelés féticheurs. Dans l'Atacora dans le pays Somba nous découvrons de curieuses constructions. N'oublions pas, le Bénin est le berceau du Vaudou. C'est un culte qui s'adresse aux forces de la nature, ou aux ancêtres divinisés. Le Bénin est également marqué du sceau de l'esclavage. C'est à Ouidah qu'embarquèrent des centaines des milliers d'hommes, de femmes, et d'enfants. Cette destination d'Afrique de l'Ouest un peu oubliée, nous a enchante grâce à la gentillesse et à la simplicité de ces hommes et femmes que nous avons eu la chance de rencontrer.

<!-- [if gte mso 10]>