Soirée publique

Sur le thème du Népal

Au pied du Manaslu, une réalisation numérique de Marie Paule Rescan :15’

A la découverte de la population Gurung , l’une des plus importantes ethnies montagnardes des hautes collines du Népal Central. Elle vit quasiment en autarcie et aime vivre en habitat très groupé. Les Gurung sont d’origine tibéto-birmane. La plupart sont bouddhistes et une minorité est hindouiste. Ils pratiquent une agriculture de montagne conditionnés par un relief et un climat difficiles. L’essentiel de leur temps est consacré au travail des champs, à la coupe et au transport du bois et à la corvée d’eau. Aucune tâche n’est mécanisée. Ils aiment travailler collectivement.

 

20180928 mprescan manaslu



Film de Pierre Benais : Dans l'intimité des Rana Tharu, peuple méconnu du Népal, 26'

 20180928 nepal pbenaisÀ l’extrême ouest du Népal, en bordure d’un bois appelé Lalzarie, vit le peuple des Rana Tharu. Surnommées les « Princesses de la forêt », elles font partie de l’une des plus basses castes népalaises. Ce documentaire suit Laltilla, 72 ans, « bourilla » ou doyenne de la famille Rana. Elle nous conte son quotidien et ses croyances à travers les activités du village, des tâches d’un labeur éreintant qui font de la vie chez les Rana Tharu une difficulté ordinaire et sans nom. Laltilla peint le portrait d’une société qui s’éteint peu à peu. A travers ce documentaire, Pierre Benais nous transporte dans un univers mystique, doux et rêveur.

Soirée publique :
deux projections : 19h00 et 20h30, e
ntrée 3 €, gratuit pour les adhérents


Notre film intitulé « A la rencontre des hommes >> résume bien notre voyage au Bénin. Hors des sentiers battus nous visitons des villages qui ont su garder toute leur authenticité, c'est là que nous croisons des guérisseurs traditionnels, appelés féticheurs. Dans l'Atacora dans le pays Somba nous découvrons de curieuses constructions. N'oublions pas, le Bénin est le berceau du Vaudou. C'est un culte qui s'adresse aux forces de la nature, ou aux ancêtres divinisés. Le Bénin est également marqué du sceau de l'esclavage. C'est à Ouidah qu'embarquèrent des centaines des milliers d'hommes, de femmes, et d'enfants. Cette destination d'Afrique de l'Ouest un peu oubliée, nous a enchante grâce à la gentillesse et à la simplicité de ces hommes et femmes que nous avons eu la chance de rencontrer.

<!-- [if gte mso 10]>